Conséquences du télétravail durant la crise sanitaire : il est associé à davantage de douleurs et de troubles du sommeil, et pour les personnes ne disposant pas de matériel adapté, on constate une augmentation des risques psychosociaux et troubles de la santé.
 
La crise sanitaire a favorisé une extension sans précédent du télétravail. En janvier 2021, 27 % des salariés le pratiquent, contre 4 % en 2019 ; 8 télétravailleurs sur 10 souhaitent le poursuivre, en réduisant cependant son intensité.