En Bourgogne-Franche-Comté, 80 % des demandeurs d’emploi travailleurs handicapés ont un niveau de formation inférieur ou égal au CAP-BEP contre 63% pour le tout public. Une étude réalisée par Efigip (Emploi formation insertion – Groupement d’intérêt public), démontre que les personnes handicapées qualifiées ont le meilleur accès à l’emploi durable (CDI et CDD de plus de 6 mois). Cette étude montre un accès rapide à un contrat de travail durable après une action de formation qualifiante.

Les personnes handicapées hésitent encore trop souvent à s’engager dans un parcours de formation. Vous trouverez ci-dessous la présentation des principales voies d’accès à la formation professionnelle. Parlez-en à votre conseiller à l’emploi.

À savoir : Les personnes handicapées ont accès à l'ensemble des actions de formation, dites de droit commun, destinées à l'ensemble des salariés et des demandeurs d'emploi (par exemple : congé individuel de formation). Les personnes qui bénéficient de la qualité de travailleur handicapé peuvent accéder en outre à des actions de formation spécifiques.

 

 

Les offres de formation


L'apprentissage

L’apprentissage est un dispositif d’entrée dans le monde du travail par la voie de l’alternance. Il permet à la personne de bénéficier d’une formation validée par un diplôme ou un titre à finalité professionnelle et d’apprendre un métier tout en bénéficiant d’un contrat de travail et d’une rémunération.

Les métiers préparés par la voie de l’apprentissage sont nombreux ; à titre indicatif :

    •    mécanicien,
    •    métiers du bâtiment (maçon, peintre, menuisier, plombier, électricien,…),
    •    aide - puéricultrice (CAP petite enfance),
    •    métiers de la maintenance,
    •    horticulteur, paysagiste, jardinier,
    •    métiers du secrétariat, de l’informatique, de l’accueil,
    •    métiers de l’imprimerie, de l’hôtellerie…

Le secteur public non-industriel et non-commercial peut embaucher des apprentis. Sont notamment concernés les administrations de l’État et des collectivités locales, les établissements hospitaliers, sociaux et médico-sociaux et les chambres consulaires, ainsi que tous établissements publics non-industriels et commerciaux (nationaux et locaux).

 (Source : FIPHFP)

Les formations par apprentissage en Bourgogne-Franche-Comté

Les aides à l'apprentissage de l'AGEFIPH

Les aides à l'apprentissage du FIPHFP

 

Le Contrat de Professionnalisation

Le contrat de professionnalisation est un contrat de travail conclu entre un employeur et un salarié. Son objectif est l’insertion ou le retour à l’emploi des jeunes et des adultes par l’acquisition d’une qualification professionnelle (diplôme, titre, certificat de qualification professionnelle…) reconnue par l’État et/ou la branche professionnelle. Le contrat alterne des périodes d’enseignement général, technologique et professionnel et des périodes de travail en entreprise dans une activité en rapport avec la qualification visée.

Le contrat peut être à durée déterminée pour une durée comprise entre 6 et 12 mois. Cette durée peut être portée directement à 24 mois pour les personnes sans qualification ou bénéficiaires du RSA, de l’ASS, de l’AAH ou sortant d’un contrat aidé. En dehors des cas mentionnés ci-dessus, les critères de dérogation à la durée légale des contrats sont précisés dans un accord conventionnel (accord de branche). A l’issue d’un contrat en CDD, aucune indemnité de fin de contrat n’est due.

Le contrat peut également être à durée indéterminée. Dans ce cas, les règles de durée maximale mentionnées ci-dessus portent sur l’action de professionnalisation, c’est-à-dire la première phase du contrat qui s’effectue en alternance.

(Source www.emploi.gouv.fr)

Les aides au contrat de professionnalisation de l'AGEFIPH

 

Les emplois d'avenir

Les emplois d'avenir ont pour ambition d'améliorer l'insertion professionnelle et l'accès à la qualification des jeunes peu ou pas qualifiés, confrontés à des difficultés particulières d'accès à l'emploi.

L'objectif est de permettre une première expérience professionnelle réussie pour que les jeunes puissent acquérir des compétences et accéder à un poste stable. Ce dispositif, accessible jusqu'à 30 pour les jeunes travailleurs handicapés, constitue une 1ère étape permettant aux jeunes d'atteindre à terme une qualification plus élevée et de réaliser leurs projets personnel et professionnel. En fonction du poste proposé et des besoins du jeune pour la réalisation de son projet, plusieurs types de formation peuvent être envisagé :

    •    Remise à niveau ou acquisition des savoirs de base
    •    Adaptation au poste de travail
    •    Acquisition de nouvelles compétences
    •    Formation préqualifiante
    •    Formation qualifiante

(source : ministère du travail, de l'emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social)

Le site internet des emplois d'avenir

 

L'offre de formation des Centres de Réadaptation Professionnelle

Si pour des raisons de santé, vous ne pouvez plus exercer votre ancien métier, vous pouvez vous former à une nouvelle qualification pour revenir dans l'emploi.

Les Centres de Réadaptation Professionnelle (CRP) dispensent, sur l'ensemble de la France, des formations qualifiantes aux personnes handicapées dans un environnement médico-social adapté, en vue de leur insertion ou réinsertion sociale et professionnelle (soit vers le milieu de travail ordinaire, soit vers le milieu protégé).

(source : www.fagerh.fr)

Les Centres de Réadaptation Professionnelle de la Fagerh

 

Rechercher une formation


Le Conseil Régional de Bourgogne-Franche-Comté

La région finance un programme de formations qualifiantes en amont de la qualification jusqu’au niveau I qui prend en compte les attentes des entreprises, des territoires et des habitants dans le cadre du service public régional de la formation (SPRF). Ce service propose des parcours de formation conduisant à l’emploi.    

Elle conduit une politique d’accès au dispositif apprentissage : élaboration de la carte des formations, financement des centres de formation d’apprentis, aides à destination des apprentis, de leurs familles et des entreprises.    

Elle intervient dans le domaine des formations sanitaires et sociales : financement du fonctionnement des écoles et instituts, modernisation des établissements, versement des bourses aux étudiants, autorisation d’ouverture d’écoles et carte des formations, etc.    

Depuis 2014, elle a en charge l’orientation professionnelle (à l’exception de celle des élèves scolarisés). Elle met en œuvre un service public régional d’orientation, qui regroupe l’ensemble des acteurs concernés. Ce service a vocation à apporter à chacun une réponse adaptée en matière d’orientation professionnelle.
 

 (Source : Conseil Régional de Bourgogne-Franche-Comté)

Le site internet du Conseil Régional de Bourgogne-Franche-Comté

 

Les moteurs de recherche

Les formations professionnelles et l'apprentissage en Bourgogne-Franche-Comté

Le moteur de recherche de la Fagerh

 

 

Les Aides


L'appui de Pôle Emploi

Le guide de Pôle Emploi : Une formation, pourquoi ? comment ?

Le site internet de Pôle Emploi

 

Les aides à la formation de l'AGEFIPH (Secteur Privé)

En fonction de votre situation et de votre projet, vous ou votre employeur pouvez solliciter les aides de l’Agefiph. Il s'agit d'aides financières destinées notamment à compenser le handicap mais également de prestations réalisées par des experts sélectionnés et financés par l'Agefiph. Le conseiller Cap Emploi, Pôle emploi ou Mission Locale vous aide à faire le point sur vos besoins et vous oriente vers l’aide la mieux adaptée. Des aides complémentaires à celles existantes pour toute personne souhaitant s’orienter et se former. Les aides de l'Agefiph viennent en complément des aides existantes pour les demandeurs d'emploi. Avant de solliciter l'Agefiph, votre conseiller fera le point sur les aides de droit commun dont vous pourriez bénéficier. À savoir : les aides à la compensation du handicap sont également mobilisables pour faciliter votre orientation et votre formation.

(Source : AGEFIPH)

Le site internet de l'AGEFIPH

 

Les aides à la formation du FIPHFP (Fonction Publique)

Le FIPHFP appuie toutes les démarches des employeurs des trois fonctions publiques en faveur des personnes handicapées, pour leur recrutement comme pour le maintien dans leur emploi. C’est donc à l’employeur public de faire toutes les demandes de financement nécessaires, dans une démarche volontariste de sa part ou sur requête de la personne handicapée.

(Source : FIPHFP)

Le site internet du FIPHFP