Au 1er janvier 2021, les entreprises verseront leur contribution formation et leur taxe d'apprentissage aux Urssaf. C'est ce que prévoit la loi Avenir professionnel définitivement adoptée le 1er août. Ces deux prélèvements seront calculés sur la masse salariale de l'année en cours. En outre, leurs fonds seront réunis au sein d'une contribution unique à la formation et à l'alternance, puis répartis par France compétences entre les différents financeurs.

[En savoir plus]